L’upcycling, le recyclage créatif

Le 19 octobre dernier, la première boutique dédiée à l’upcycling à Nantes – et l’une des rares en France – ouvrait ses portes. L’occasion d’aller taper la discute avec sa créatrice afin d’en savoir plus sur ce concept bien ancré dans l’air du temps.

Intérieur de la boutique Pirouette à Nantes ©Mathieu Perrichet

Intérieur de la boutique Pirouette à Nantes ©Mathieu Perrichet

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », cette maxime attribuée à Lavoisier au XVIIIe siècle, Véronic Durand l’a faite sienne. Le 19 octobre dernier, cette jeune femme de tout juste 30 ans a ouvert la première boutique entièrement consacrée à l’upcycling à Nantes. Soit « la valorisation par la création de matériaux réemployés » explique t-elle. Quelle différence avec le recyclage alors ? « Il y a l’idée d’une valeur ajoutée par la création, un véritable aspect artistique ». En d’autres termes, l’upcycling s’apparente à une sorte de recyclage haut de gamme. Le produit initial bénéficie ainsi d’une nouvelle vie tout en étant sublimé.

Lire la suite

Publicités

Et un blog de plus, un !

Encore un blog traitant de l’actu ?! C’est ce que certains ne manqueront pas de se dire en arrivant sur cette page. Il faut dire que, soyons honnêtes, la blogosphère en regorge. Et l’overdose n’est pas loin. Alors pourquoi se lancer là dedans ! Tout simplement par curiosité et par envie de tenter une nouvelle aventure. Si je veillerai rigoureusement à ce que toutes informations publiées dans ce blog soient exactes, ses textes n’engageront bien entendu que moi.

Dans cet espace, je m’attacherai donc à partager régulièrement mes humeurs, mes coups de coeur, mes coups de gueules et autres coups de griffe. Je réagirai sur des sujets d’actualité divers et variés qui me touchent, m’interpellent. Et comme je n’ai aucunement la prétention de détenir LA vérité, ce blog a pour ambition de devenir -comme son nom l’indique- un lieu de débats et d’échanges. Chacun ayant le droit d’avoir son avis, sa façon de voir les choses, ses goûts et de les exprimer librement.

Alors assez bavassé et bonne lecture !

Mathieu Perrichet