Fort McMoney, « une plateforme de démocratie directe à l’heure du web »

Le jeu documentaire Fort McMoney, réalisé par le journaliste et cinéaste David Dufresne, propose aux internautes une expérience inédite et ludique. Depuis le 25 novembre, chacun peut s’immerger virtuellement dans une ville pétrolière du Canada et défendre sa vision du monde. Alors que la deuxième partie de l’expérience débutera le 26 janvier, le webdocumentariste a répondu à quelques questions.

Affiche Fort McMoney.

Affiche Fort McMoney.


Qu’est-ce qui vous a donné envie de réaliser un documentaire sur la ville de Fort McMurray (Alberta – Canada) ?

Cette ville pétrolière, bel et bien réelle, est la quintessence de ce qui mène le monde : l’argent. Fort McMoney est en quelque sorte la suite logique de mon précédent webdocumentaire Prison Valley (www.prisonvalley.com), qui se penchait aussi sur une ville mono-industrielle, la prison.

Pouvez-vous nous décrire cet endroit ?
Pour commencer, je citerai la mairesse de Fort McMurray: c’est une ville «au bout de la route, au point que l’on se demande si l’on va y trouver une civilisation». Ensuite, c’est une cité de la ruée vers l’or noir, de la démesure où se joue une partie de l’avenir énergétique de la planète. Lire la suite

L’upcycling, le recyclage créatif

Le 19 octobre dernier, la première boutique dédiée à l’upcycling à Nantes – et l’une des rares en France – ouvrait ses portes. L’occasion d’aller taper la discute avec sa créatrice afin d’en savoir plus sur ce concept bien ancré dans l’air du temps.

Intérieur de la boutique Pirouette à Nantes ©Mathieu Perrichet

Intérieur de la boutique Pirouette à Nantes ©Mathieu Perrichet

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », cette maxime attribuée à Lavoisier au XVIIIe siècle, Véronic Durand l’a faite sienne. Le 19 octobre dernier, cette jeune femme de tout juste 30 ans a ouvert la première boutique entièrement consacrée à l’upcycling à Nantes. Soit « la valorisation par la création de matériaux réemployés » explique t-elle. Quelle différence avec le recyclage alors ? « Il y a l’idée d’une valeur ajoutée par la création, un véritable aspect artistique ». En d’autres termes, l’upcycling s’apparente à une sorte de recyclage haut de gamme. Le produit initial bénéficie ainsi d’une nouvelle vie tout en étant sublimé.

Lire la suite

Pénélope Bagieu : « La démarche doit être sincère »

Hier est apparue sur la toile une bande dessinée de Pénélope Bagieu visant à sensibiliser sur la pêche en eaux profondes et incitant à signer une pétition de l’association Bloom qui oeuvre pour la protection des océans et de la pêche artisanale. La jeune femme – auteur du blog Ma vie est tout à fait fascinante –  a donc délaissé, l’espace d’un instant, son héroïne Joséphine pour nos amis les poissons. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les internautes semblent avoir mordu à l’hameçon. En 24 heures, le nombre de signataires est passé de 27 000 à plus de 100 000. Entretien avec la dessinatrice.

Extrait de la bande dessinée de Pénélope Bagieu

Extrait de la bande dessinée de Pénélope Bagieu

Quand et comment est née l’idée d’un tel projet ?

J’ai découvert le travail de Claire Nouvian, fondatrice de l’association Bloom, à l’occasion d’une conférence TedX en mars dernier à Paris et, comme tout le monde dans la salle,  j’ai été transcendée par ce qu’elle disait (pour voir la vidéo). Je me suis alors demandé ce que je pouvais faire hormis donner un chèque à l’asso. Lire la suite

« Le baiser de Marseille », une photo déjà culte

Mardi soir, l’image de deux jeunes filles s’embrassant durant la manifestation anti-mariage gay marseillaise s’est répandue comme une trainée de poudre sur Internet.

En ce deuxième jour de la semaine -journée bien connue comme étant celle choisie par Dieu pour créer le ciel-, Christine Boutin et ses ouailles pour l’essentiel bigotes de l’Alliance Vita -une association contre l’avortement et le mariage homosexuel se disant apolitique et aconfessionnelle-, entraient officiellement dans la résistance en organisant des rassemblements un peu partout en France. Lire la suite

La vie « privée » des autres

« Pour vivre heureux, vivons cachés », telle est la morale de la fable intitulée Le Grillon écrite en 1792 par Jean-Pierre Claris de Florian. 220 années plus tard, la question de la vie privée est plus que jamais au coeur de nos préoccupations. Une conséquence d’Internet et des réseaux sociaux. Facebook en tête.

A intervalle régulier, la notion de confidentialité est remise en cause sur le réseau social au 700 millions d’abonnés. Dernier épisode en date, le « bug » des messages privés. Ce 24 septembre, des échanges personnels, datant de 2007 à 2009, auraient été rendus publics en étant publiés sur le « journal » de certains utilisateurs. Lire la suite

« Barrez-vous ! », la France tu l’aimes, mais tu la quittes

« Jeunes de France, ceci n’est pas une incitation à l’évasion fiscale mais à l’évasion tout court. » Voici comment les trois auteurs du projet Barrez-vous ! ont amorcé leur tribune parue dans Libération daté du 4 septembre dernier. Un appel à l’expatriation temporaire pour une jeunesse hexagonale en perdition selon eux.

A l’origine de ce mouvement -qui commence à faire parler de lui-, le rappeur Mokless, Félix Marcquardt, fondateur des Dîners de l’Atlantique, et le journaliste Mouloud Achour. Pour les trois protagonistes, le constat est tristement simple et amer, la France est « une gérontocratie, ultra-centralisée et sclérosée, qui chaque jour s’affaisse un peu plus. » Lire la suite

Charlie Hebdo et les caricatures de Mahomet

Ce mercredi, le journal satirique publie de nouvelles caricatures du prophète. Des dessins qui font polémique alors même que plusieurs pays arabes sont secoués par des manifestations depuis quelques jours en réaction au film anti-islam L’Innocence des musulmans.

Charlie Hebdo n’a pas vraiment pour habitude de faire dans la dentelle. La preuve une fois encore avec une série de nouveaux dessins de Mahomet. Dans les pages du journal, le prophète apparaît nu dans une pose lascive façon Brigitte Bardot, ou encore dans un fauteuil roulant parodiant le film IntouchablesLire la suite

Les Femen débarquent à Paris

Leurs nibards comme étendard, les Femen inauguraient leur camp d’entraînement parisien ce 18 septembre. L’association féministe ukrainienne, habituée des opérations coup de poing, souhaite convaincre les jeunes Françaises.

Rendez-vous était donné à la station Château-Rouge, sur la ligne 4 du métro, dans le XVIIIe arrondissement à 11h. C’est au sein (sans mauvais jeu de mots) du théâtre Le Lavoir Moderne que les activistes ont établi leur QG. Lire la suite