« Le baiser de Marseille », une photo déjà culte

Mardi soir, l’image de deux jeunes filles s’embrassant durant la manifestation anti-mariage gay marseillaise s’est répandue comme une trainée de poudre sur Internet.

En ce deuxième jour de la semaine -journée bien connue comme étant celle choisie par Dieu pour créer le ciel-, Christine Boutin et ses ouailles pour l’essentiel bigotes de l’Alliance Vita -une association contre l’avortement et le mariage homosexuel se disant apolitique et aconfessionnelle-, entraient officiellement dans la résistance en organisant des rassemblements un peu partout en France. Pourquoi un tel ramdam ? Afin de sonner le tocsin et de manifester leur rejet du projet de loi visant à autoriser le mariage et l’adoption aux couples gays. Une véritable hérésie selon ces gardiens des bonnes moeurs.

Ainsi, dans une ambiance festive et kitsch à souhait, ces joyeux drilles donnaient de la voix, scandant en choeur un slogan choc: « Un papa. Une maman. On ne ment pas aux enfants ». Le tout dans une mise en scène où hommes et femmes se tenaient assis en bloc face à face sans se mélanger, pendant qu’un étrange oiseau -symbolisant l’enfant- faisait des allers retours dans l’allée les séparant. Bref, une scénographie « symbolique et spectaculaire » selon les termes de l’association.

Et soudain, c’est le drame…

Jusque là,  tout se déroulait parfaitement bien quand patatras. Dans la cité phocéenne, ville rebelle par excellence, deux jeunes impies venaient perturber le rassemblement. Au milieu de la place, sous le regard dévot et outré des manifestants, deux jeunes femmes avaient fait irruption et se galochaient sans retenue. « Vous n’êtes pas belles », « vous êtes dégueulasses » n’hésitèrent pas alors à lancer à leur encontre ces hommes et femmes pétris de vertu. Mais trop tard, le mal était fait puisqu’un photographe de l’AFP avait déjà immortalisé la scène pourtant furtive. L’Histoire était en marche sans qu’aucun de ces bien-pensants ne puisse rien faire.

Mis en ligne, le cliché est très vite remarqué et partagé des milliers de fois sur Twitter d’abord, puis Facebook. Il devient LE sujet de conversation de ce mardi soir. Alors que les médias français s’en font rapidement l’écho, la photo attire également l’oeil du site Buzzfeed. Tandis que sur la plateforme américaine Reddit, elle devient durant quelques heures l’un des sujets les plus populaires. « Fier d’avoir réalisé un cliché qui fait avancer le débat », le photographe Gérard Julien admet que « les réseaux sociaux ont tout démultiplié ».

« Une femme avec une femme, on trouve ça complètement banal »

Mais Pourquoi un tel acte de folie ? « Sur le moment on a surtout voulu les faire chier! Même si on n’est pas lesbiennes, une femme avec une femme, on trouve ça complètement banal. » explique Auriane, 19 ans, l’une des pécheresses devenues égéries, dans une interview accordée au magazine Têtu. « Sans pour autant vouloir faire de scandale », ajoute Julia, 17 ans, son acolyte. Toutes deux hétéros et aucunement militantes, c’est spontanément qu’elles ont eu envie de faire cela afin de « provoquer » mais sans intention « de faire le buzz » précisent-elles, étonnées de se retrouver sous le feu des projecteurs.

Quant au photographe, il raconte : «J’avoue qu’au départ, je n’avais pas du tout réalisé la portée de cette image. J’avais trouvé la scène assez marrante, mais je me disais que ça allait être une simple photo insolite qui allait illustrer un aspect anecdotique des manifs de ce jour-là». Finalement, l’image est d’ores et déjà passée à la postérité. Paradoxalement, elle restera comme le symbole fort de ces rassemblements anti-mariage et adoption pour les homosexuels au grand dam des culs-bénis  -repartis prier pour le salut de ce monde partant à vau l’eau- et réactionnaires (ou pas…).

Une photo réjouissante à mes yeux donc ! Mais cela n’engage évidemment que moi pauvre pêcheur bafouant les règles de bienséance. Et pour ceux qui pensent que l’homosexualité est contre nature, l’Homme est un animal comme un autre

Mathieu Perrichet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s