Un oeil sur JR, street artist humaniste et engagé

A 29 ans, JR est un artiste confirmé mais encore peu connu. Véritable globe-trotter, le frenchie sillonne depuis des années les rues de la planète où il affiche en taille XXL ses photographies pleines d’humanité.

Chapeau vissé sur la tête et lunettes de soleil posées sur le nez en permanence, le jeune street artist français JR, malgré un tel sobriquet, est à mille lieux de son aussi célèbre qu’antipathique homonyme de Dallas. Bienveillant et enthousiaste, ce baroudeur expose ses gigantesques clichés d’anonymes en noir et blanc partout où le vent le porte. Des favelas de Rio de Janeiro aux ruines d’une Tunisie fraîchement libérée du joug de Ben Ali, des buildings de New York aux rues d’Israël et de Palestine en passant par Shanghai, Paris, Montfermeil ou La Havane, la ville est son terrain de jeu favori. Pas étonnant pour celui qui définit la rue comme la « plus grande galerie d’art au monde ».

Rio de Janeiro

Montrer au monde son vrai visage

Son crédo ? Photographier des inconnus, des gens souvent modestes croisés au détour d’un chemin au cours de ses pérégrinations. Il pose son regard sur ces « héros du quotidien » auxquels, la plupart du temps, personne ne prête attention. Avec son appareil photo, lui les met au centre de son projet. Adepte d’un « art infiltrant », il pénètre leur intimité mais sans effraction, figeant la lueur d’un regard pour toujours. De cette façon, l’artiste urbain souhaite montrer au monde son vrai visage. Car ses portraits d’hommes et de femmes graves, grimaçants, souriants -mais toujours dignes et pleins d’humanité- affichés « sauvagement » sur des toits, des façades, des escaliers, des ponts… ont bel et bien comme objectif d’interpeler le spectateur.

Mur de séparation entre Israël et la Palestine

Ouvrir les yeux sur l’autre

Lauréat du prix TED en mars 2011, il formule un voeu pour le moins ambitieux: utiliser l’art pour transformer le monde. A travers ses actions artistiques, il souhaite faire réfléchir sur la déshumanisation de nos sociétés mais aussi sur la mémoire (« Les sillons de la ville« ), sur la place des femmes (« Women are heroes« )… Et défendre des valeurs qui lui sont chères telles que la liberté ou encore l’identité en soulevant certaines questions.

Humaniste, indépendant et engagé, il se décrit lui même comme un « artiviste« . En d’autres termes, un artiste militant. Loin d’être dénué de sens, le travail du jeune homme cherche ainsi à attirer l’attention vers des zones de discorde et des individus souvent laissés pour compte, oubliés, discriminés. Appuyant là où cela fait mal. Le désir de JR étant que les gens ouvrent les yeux sur ceux qui les entourent, posent un regard différent sur l’autre, hors des préjugés. Le tout afin de faire réagir en proposant une autre image que celle donnée par les médias.

Paris

La petite histoire retiendra que le hasard fait parfois bien les choses puisque c’est en trouvant un appareil photo sur le quai du RER A en 2001 que JR s’est lancé dans cette aventure. Plus de dix ans donc que cet autodidacte assumé trace son sillon avec des rêves plein la tête. Espérons que le beau parcours de ce sale gamin des Yvelines n’en soit qu’à ses débuts tant la démarche est belle, sincère, salutaire et sans mièvrerie.

Gros gros coup de coeur ! N’hésitez pas une seconde et foncez jeter un oeil sur son travail ! Vous ne serez pas déçus. Cocorico.

Mathieu Perrichet

Publicités

Une réflexion sur “Un oeil sur JR, street artist humaniste et engagé

  1. je partages votrez vision et je suis fort concentres sur la meme sujets et je une grand envi alees bocoup plus loin sur tous que je une experience qui viendra de la centre de soujet a quel vous et aussi fort entereser que moi?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s